Champagne : une région viticole de renommée mondiale

Le champagne n’a pas toujours été un vin pétillant. Avant d’être un « vin royal », comme ses fabricants l’appellent affectueusement, ce nom fut d’abord celui d’un vignoble. On parle évidemment de la région viticole de Champagne. Ce territoire recèle d’ailleurs quatre principales zones de culture. De la montagne de Reims à la côte des Blancs, les vignes occupent les flancs des coteaux et le creux des vallons.

Champagne : territoire aux nombreuses régions viticoles

L’histoire viticole de la Champagne remonte au XVIIe siècle. Ce territoire a autrefois accueilli de nombreux rois de France, dont Clovis. C’est lui qui fit de cette terre un lieu sacré pour le couronnement. Depuis, les événements de sacres de rois se sont déroulé dans les différentes villes de cette région, dont Reims. Les cérémonies étaient suivies de grandes festivités arrosées par des pintes de vin.

Avant même le passage à l’effervescence, les vins de Champagne étaient déjà synonymes de prestige. Et jusqu’ici les boissons n’ont pas perdu leurs réputations. En réalité, Champagne n’est pas une, mais plusieurs régions viticoles. Tout à l’heure, on a d’ailleurs parlé de Reims, qui est un véritable petit relief montagneux de 2000 hectares. À lui seul, ce secteur recense en moyenne 12 villages produisant des appellations bien connues.

Étendue sur 80 kilomètres, la vallée de la Marne est une autre terre de vignes. Elle abrite une grande variété de terroirs et donc plusieurs maisons de champagne à savoir Krug et Bollinger. Enfin, les deux dernières régions viticoles comprennent la Côte des Bar et la Côte des Blancs. Ayant respectivement une superficie de 8000 et 3313 hectares, ces deux territoires sont réputés pour leurs vins aux arômes floraux fortement développés.

Les régions et les cépages de prédilection  

En moyenne, 578 bouteilles de champagne sont débutées chaque jour. Ces bouteilles sont composées à partir de trois cépages particuliers. Ceux-ci viennent principalement de l’une des régions viticoles citées ci-dessus.

Les sols argilo-calcaires de la vallée de Marne sont propices à la culture des pinots noirs et meuniers. Cépages très anciens, ils sont généralement à l’origine des cuvées rouges ou rosés. Ils sont vinifiés à blanc pour fabriquer du champagne. Charnus et bien arpentés, ils offrent des notes puissantes avec des tanins bien présents, parfaits pour accompagner les viandes grillées.

La Côte des Blancs est le berceau du cépage blanc Chardonay. C’est à partir de ces raisins que la Maison Roeder produit ses grands crus et ses vins frais. Ils apportent un gout légèrement sucré et des arômes exceptionnels. Tout comme dans la montagne de Reims, le pinot noir prédomine dans la Côte des Bar. Ce cépage pousse sur la majorité les terres de culture. Les microclimats de ce territoire influent beaucoup sur la note des fruits qui donnent des saveurs différentes pour chaque cuvée.

  • partenaires