Consommer du vin rouge plutôt qu’une cigarette…

La cigarette est-elle votre péché mignon? Il faut savoir que le tabagisme même modéré peut être à l’origine de plusieurs pathologies graves comme les maladies cardiovasculaires, les insuffisances respiratoires, le diabète, le cancer des reins, etc. Toutefois, avec le chocolat noir et le vin rouge, la consommation mesurée peut s’avérer salutaire. Ci-après les détails.

Pourquoi préférer le chocolat?

vin_rouge

La fumée de tabac est constituée de milliers de composants chimiques dont 50 sont qualifiés comme cancérigène. À part cela, la nicotine fait grimper la pression artérielle. Puis, l’oxyde de carbone transporté dans le sang favorise le dépôt de plaques graisseuses, ce qui augmente le taux de cholestérol et le risque de maladie cardiovasculaire. Et même avec une quantité quotidienne modérée, les effets du tabac ne seront pas maîtrisés. Seule une abstinence sur la durée peut freiner les méfaits. Pour vous aider à réussir le sevrage tabagique, découvrez sur notre parapharmacie en ligne des solutions pour arrêter le tabac en consultant ce lien. Mais aussi, nous conseillons de vous tourner vers les plaisirs alimentaires bénéfiques pour la santé tels que le vin et/ou le chocolat.

En effet, si vous consommez régulièrement du chocolat noir, le goût du délice offrira une meilleure résistance à votre organisme. Grâce à sa grande composition en oxyde nitrique, cette friandise sucrée détend les vaisseaux sanguins et réduit la pression artérielle. En outre, le chocolat comporte un puissant antioxydant (polyphénol) qui est un excellent protecteur cardiovasculaire. De plus, ce composant accroit le bon cholestérol dans le corps. Le chocolat diminue ainsi le risque de diabète. Toutefois, pour bénéficier de ces avantages sanitaires, il ne faut pas dépasser la limite de 25 g par jour.

Avec modération, le vin rouge c’est encore mieux

Un à deux verres de vin rouge par jour suffit à protéger votre organisme de nombreuses maladies dangereuses comme celles du cœur. Riche en resvératrol, un antioxydant qui dispose d’une action anti-inflammatoire, ce jus de la vigne constitue une meilleure prévention contre les pathologies cardiovasculaires. De plus, d’après les chercheurs, il réduit de 50% le risque de crise cardiaque. À part cela, grâce aux polyphénols, le vin rouge élimine les effets du tabagisme. Il rétablit l’élasticité des vaisseaux sanguins causés par la fumée de la cigarette sur l’endothélium artériel. Ces composés protègent l’organisme contre la progression de l’athérosclérose ( perte d’élasticité des artères). Le polyphénol présent dans cette boisson favorise également la libération de l’oxyde nitrique par l’organisme. Pour information, ce composé chimique est l’élément de base qui permet la relaxation des vaisseaux. Mais aussi, il participe à la protection des fonctions cognitives. C’est pourquoi le vin rouge est souvent recommandé pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Par ailleurs, un apport modéré et journalier de ce breuvage prévient également contre la formation de calculs rénaux. Attention, toutefois, une consommation abusive d’alcool n’est jamais bonne pour la santé.

 

 

 

  • partenaires