Faudra-t-il choisir entre manger et conduire ?

BiocarburantDe plus en plus de personnes font recours au carburant à base de ressources alimentaires pour faire tourner leur moteur. Sans compter que les véhicules qui circulent sur la route ne cessent d’augmenter. Cela a fait augmenter de façon importante la demande en biocarburant. Ce qui a contraint les industries à en produire davantage. Certes, la performance de ce carburant a su répondre aux besoins énergétiques surtout depuis la diminution des ressources pétrolières. Cependant, en dépit du fait que ce carburant soit bio, il n’est pas vraiment écologique et a des répercussions sur la nutrition.

Les effets néfastes de l’agrocarburant

Le biocarburant implique de nombreux impacts non seulement sur l’environnement mais aussi sur l’alimentation. La production du biocarburant est l’une des causes de la déforestation. Elle accroît également les émissions de gaz à effet de serre qui ne sont pas très bénéfiques pour l’atmosphère. Outre ces impacts sur l’air, l’eau et le sol, la production de l’agrocarburant engendre également une crise sur le marché agricole. En effet, le biocarburant est fabriqué à base de céréales, des plantes sucrières et oléagineuses. Par ailleurs, les agriculteurs préfèrent vendre leurs récoltes aux industries que de les envoyer sur le marché. Une grande partie des récoltes en maïs partent dans nos réservoirs. Si cette production de biocarburant continue, nous risquons de faire face à une pénurie alimentaire. Suite à cela, le prix des denrées vont aussi considérablement augmenter. Beaucoup de personnes souffriront également de malnutrition.

AgrocarburantLes solutions proposées

Pour remédier aux effets nuisibles de la production de carburant à base de céréales, il est préférable de produire du carburant à partir des déchets. Une étude sur le biocarburant 2ème génération à base de biomasse est en cours mais n’est pas encore appliquée. Ainsi, pour l’instant, le meilleur moyen de limiter la production de l’agrocarburant est de réduire la demande. Pour cela, il faut que l’utilisation de véhicule à moteur diminue. Cependant, au lieu de laisser votre voiture à la maison, vous pouvez la vendre pour en tirer profit et pour de la bonne cause. La vente de votre voiture sera d’une grande aide pour l’environnement et l’alimentation.

  • partenaires