cuisine gastronomique japonaise

La cuisine gastronomique japonaise

 

 

Dans tous les pays du monde, il existe une forte culture culinaire qui les différencie les uns et les autres. Et le Japon a vite fait de faire de la gastronomie un art. Les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas puisque chaque saison se détermine par un mets spécifique. Accordons juste un peu de temps à la cuisine gastronomique japonaise pour s’en rendre compte de l’imagination avec laquelle les japonais confectionnent leurs plats.  En observant les plats japonais, ils donnent envie de rire mais le reps est bien complet. Toutefois, il faut relever que la gastronomie japonaise s’accompagne avec les rites comme il est de règle dans la cuisine asiatique.

Quelles sont les techniques de la cuisine japonaise ?

En effet, la cuisine japonaise est bien différentes des autres cuisines européennes ou africaines. Tout se fait autour des ingrédients choisis pour la confection d’un quelconque mets. Quand on parle de techniques de la cuisine japonaise, il est primordial de signaler chaque plat correspond à une saison précise. On distingue tout d’abord les yakimono ou encore plats grillés. Et s’il y a un plat qui a déjà fait le tour du monde, c’est bel et bien le sashimi. Il s’agit en quelque sorte d’un plat cru fait à base du poisson frais. Un restaurant japonais qui ne dispose pas ce menu, n’est pas pris en considération. En plus, nous ne pouvons pas manquer de signaler que la majorité des plats japonais contiennent des sauces connues sous l’appellation de nabemono.

Quelles sont les recettes populaires ?  

Généralement, la gastronomie japonaise se distingue par la forte présence du riz et des nouilles. Ces nouilles proviennent de la Chine. Pour ce qui est du riz, on le considère comme la plaque tournante de l’alimentation japonaise. C’est un plat traditionnel. On le consomme soit comme du takikomigohan c’est-à-dire du riz garni fait à l’eau, soit comme le yakimeshi (riz garni sauté).

Aussi, les soupes sont récurrentes pour tout repas. Le dashi ou encore bouillon se prépare à base des ingrédients. Par contre, la sauce soja  est adorable dans certaines régions du japon.

Quelle attitude faut-il adopter lors d’un repas japonais ?

Si la cuisine japonaise est vraiment un art traditionnel, la consommation d’un repas exige un respect scrupuleux de certains gestes. Cela signifie que quelques positions sont à adopter pour avoir de l’appétit. Il existe une interdiction formelle de se  donner la nourriture via les baguettes. Dans la même lancée,  il est strictement prohibé d’enfoncer la baguette dans le riz. Cela relève d’un rite pour les défunts.

En définitive, la cuisine gastronomique japonaise est devenue populaire à cause de l’assaisonnement qu’apportent les condiments locaux. Cependant, elle reste quelque peu influencée par la cuisine chinoise.

  • partenaires