La place du marché du vin en France, en 2017

La France est culturellement rattachée à la production et la consommation de vin. Ceci est notamment dû à l’impact de la colonisation grecque sur la population française.

Par la suite, le vin est devenu l’une des marques de reconnaissance du pays. C’est une sorte d’emblème au même titre que la baguette de pain ou le fromage. Mais quelle est la place du marché du vin en France ?

consommation-vin-france

La culture nationale du vin en France

Le vin est un symbole culturel, et ce même si, depuis quelques années, la France n’est plus le premier producteur de vin au monde. Ses habitants eux restent les premiers consommateurs avec plus de 50 L consommés par an et par habitants. Ce qui fait une moyenne d’environ 1 verre par jours et par personne.

mosel-viticoleIl existe 3 types de vin dont le plus consommé est le vin rouge, puis le rosé et enfin le vin blanc. De plus, même si la France a perdue sa première place en terme de production, la fabrication viticole représente plus de 16% de la production mondiale. Pourquoi une telle place ?

La France doit sa place à son histoire ainsi qu’à la qualité de ses produits. On compte une majorité de vins d’origine contrôlée (AOC) ou d’indication géographique protégée. Ce qui est un véritable de gage de qualité, autant à l’étranger que sur le territoire.

Cet atout a aussi un impact sur ses habitants. En effet, comme le fait remarquer LeFigaro, le vin a une influence sur la région qui l’exploite, sur son paysage et sur le marché touristique.

L’impact du vin sur le marché

On peut le voir avec les circuits touristique autour du vin. Ce dernier n’a pas qu’un impact sur la consommation. Son influence est plus globale puisqu’il touche aussi le marché de l’emploi. En France, le marché du vin compte plus de 550 000 emplois que ceux-ci soient directs ou indirects. Ils touchent autant les salariés saisonniers ou non, les viticulteurs que les métiers liés aux commerces : négociants, communicants, distributeurs…

En effet, pour prouver la qualité d’un vin, il ne suffit pas de le dire. Il faut le faire goûter et surtout le vendre. Pour aider à cet objectif des structures expertes en oenologie peuvent accompagner les viticulteurs. Elles aideront à mettre en place des stratégies marketing adaptées au marché du vin. Attention toute fois, le vin est une boisson alcoolisée à consommer avec modération.

  • partenaires