Le choix du vin qui accompagne le caviar

Parce que ne n’est pas tous les jours que l’on déguste le fameux caviar, autant faire la dégustation dans les règles de l’art. Vous l’aurez compris, un plat aussi gastronomique ne sera jamais complet sans les bons vins. Le caviar étant un aliment tellement typé, ce n’est pas toutes les boissons alcoolisées qui peuvent « faire le match ». Pour ne pas rater le goût aussi subtil et raffiné des œufs d’esturgeon, les boissons trop prononcées ne sont pas les bienvenues. Alors, voici nos conseils de choix de vins pour accompagner le caviar.

Caviar et champagne : le combo parfait !


Quand on sert du caviar aux tables pendant les événements festifs, dépenser quelques euros de plus pour une bouteille de vin ne sera pas un big deal. La raison pour laquelle le premier vin auquel on pense est une énorme cuvée de champagne. Cependant, tous les champagnes ne seront pas l’affaire. La première règle est de miser sur des cuvées délicatement vineuses, mais peu dosées, notamment de type extra brut ou bien brut nature.
Pour le cépage, vous pouvez aller vers un blanc de noirs bien qu’un pur blanc de blancs soit plus adapté. Dans ce sens, le conseil est de vous orienter vers les grands crus de la Côte des Blancs à l’exemple d’Avize, de Cramant, du Mesnil-sur-Oger, de Vertus, etc. Quant aux cuvées un peu trop marquées, elles risquent de ne pas fonctionner avec l’iode du caviar.
À vrai dire, la fraîcheur du champagne doit répondre à celle du caviar baerii. Les bulles de la boisson stimulent alors les papilles pour apprécier la subtilité du goût de ces œufs de poisson.

Le Riesling, la boisson incontournable


Le cépage de cette boisson s’accorde merveilleusement bien avec les notes fortement iodées des œufs d’esturgeon. Cependant, le riesling doit être parfaitement sec pour faire le match parfait. De manière plus générale, vous pouvez voir clairement sur la bouteille un chiffre qui indique le niveau de douceur du vin. Ce dernier va de 1 à 5 et les indices 1 sont ceux qui conviennent le mieux au caviar. Pour résister à la puissance du met, l’idéal serait de jeter les dévolus sur le Rangen de Thann de Zind-Humbrecht, Hengst-Samain de Josmeyer ou encore le Muenchberg d’Ostertag.
Ce vin d’Alsace élaboré à partir du cépage du même nom est donc le choix idéal en raison de ses notes d’agrumes et de ses fleurs blanches, permettant un équilibre parfait du repas.

Caviar et muscadet : une alliance plus originale

Rien de tel que le vin blanc de la Vallée de la Loire pour arroser un repas festif où le caviar est invité. En développant des notes minérales, cette boisson se marie parfaitement bien avec les arômes très prononcés du caviar. Vous l’apprécierez vif et fruité pour accentuer la fraîcheur de ce mets si rare.
Vous penserez sûrement qu’il serait un peu paradoxal d’associer les vins moins chers de l’Hexagone aux fruits de mer les plus chers du monde, mais vous verrez que l’accord est parfait ! Le côté minéralisé du muscadet va de pair avec l’iode des huîtres, ce n’est plus un secret ; et il fera le même effet sur celle beaucoup plus prononcée du caviar. D’ailleurs, vous avez déjà dépensé une petite fortune pour le caviar, vous pouvez compenser les dépenses avec le vin.
Si vous avez déjà une sélection de vins à laquelle vous avez pensé dans votre cave, sachez que les œufs d’esturgeon se marient très bien également avec le sec de Vouvray, un sauvignon de Sancerre ou encore un Pessac-Léognan non boisé. Vous aurez ainsi la garantie que l’expérience ne se transformera pas en échec !

  • partenaires