Se faire former aux métiers du vin : une bonne idée ?

Vous aimez tout ce qui concerne le vin ? Vous avez marre de votre travail actuel ? Vous aimeriez faire une activité qui vous passionne ? Si vous répondez par l’affirmatif à ces questions, alors vous devrez vous former aux métiers du vin. Découvrez plus amplement dans ce billet ces raisons pour lesquelles, suivre une formation pour devenir un expert en vin reste le meilleur choix à faire aujourd’hui.

Faire ce dont vous avez toujours envie

Si vous êtes un féru du vin, vous devriez vous former dans ce domaine. Pour suivre une formation digne du nom, vous pouvez vous inscrire dans ecole du vin Paris. Grâce à cette formation, vous aurez l’occasion de travailler tout en vivant votre passion. Dit autrement, vous avez le privilège de faire de votre passion un métier.

Cela est important pour votre bien-être. En choisissant un travail que vous aimez, vous n’aurez pas l’impression de travailler. Vous ne serez jamais las de vous rendre au service chaque matin. En outre, il faut noter que le temps de travail n’est aucunement contraignant ici. Vos heures de travail peuvent être variables.

Par ailleurs, vous serez constamment proches des consommateurs pour leur prodiguer de précieux conseils. Ce travail conviendra donc bien à ceux qui ont un petit faible pour le management. Si vous avez des prédispositions dans les relations humaines et aimez l’univers des vins, vous serez heureux d’exercer ce métier.

Maîtriser l’univers du vin

Au-delà du plaisir que vous éprouverez en faisant ce travail, vous aurez la chance de maîtriser un tant soit peu l’univers du vin. Par exemple, la formation pour être sommelier vous permet d’être un fin connaisseur des vins. Vous n’aurez pas du mal à reconnaître l’année d’un vin, son nom, juste à son odeur et à son goût. Vous connaîtrez les caractéristiques de nombreux vins.

Pour les grandes manifestations et pour le plaisir des consommateurs, vous pourrez leur conseiller les meilleurs accords vins et plats. Avec les connaissances que vous aurez, il vous sera facile d’aider les chefs cuisiniers à élaborer leurs menus.

Pour ne jamais chômer

Une autre raison de se former aux métiers du vin est que vous ne connaîtrez pas le chômage. Ces dernières années, le secteur vitivinicole fait partie de ceux qui embauchent le plus. Des offres d’emplois sont régulièrement publiées sur des sites spécialisés. Ce secteur est toujours à court de main d’œuvre. Dans certaines régions de la France, la vitiviniculture représente 1/3 de l’emploi salarié. C’est dire qu’il contribue fortement à la réduction du chômage.

Il faut noter que dans ce domaine, un large éventail de choix vous est offert. Vous pouvez opter pour les métiers de la production. Ici, vous pouvez être ouvrier viticole, chef de culture, caviste ou encore œnologue. Par ailleurs, il est possible de s’intéresser à la commercialisation du vin. Vous pouvez être ici un négociant. C’est ce dernier qui achète les vins chez les producteurs afin d’approvisionner les distributeurs.

Étant donné que le vin est toujours demandé, la production ne pourra être stoppée. Cela dit, vous ne vous retrouverez jamais au chômage. Par ailleurs, il faut savoir que les restaurants, les hôtels, recherchent toujours de brillants sommeliers qui pourront leur conseiller les meilleurs menus. Vous pouvez donc vous engager dans ce domaine en toute quiétude.

La rémunération

La rémunération proposée pour les métiers du vin est aussi intéressante. Que vous soyez un commercial vin, un sommelier, un œnologue et autres, il faut savoir que vous percevrez tout au moins 2000 euros par mois. Par exemple, en France, en 2022, le salaire médian pour les emplois commercial vin est estimé à 31 200 euros par an.

Il faut noter que ce sont des salaires de base. Le sommelier confirmé peut gagner jusqu’à 3000 euros par mois. Et là, il n’est pas pris en compte, les pourboires et les primes qu’il recevra. De plus, il faut dire que tout va dépendre de l’établissement qui l’embauche. Les œnologues confirmés et reconnus peuvent être rémunérés à hauteur de 5000 euros par mois. Cela dit, vous pouvez être à 60 000 euros par an. Vous avez donc beaucoup à gagner en vous faisant former aux métiers du vin.

  • partenaires